AR-401(ad) / 12 credits

Teacher: Delhay Sophie Laurence Geneviève

Language: French

Retrait: Il n'est pas autorisé de se retirer de cette matière après le délai d'inscription.

Remarque: Inscription faite par la section


Résumé

Une Maisonnée pour 100 personnes organisées autour de la question du repas, des communs et du climat. Voyage d'étude: Du 15 au 18 septembre 2023 à Rotterdam & Amsterdam

Contenu

DOMESTIC CITY - STUDIO SOPHIE DELHAY

 

UNE THÉMATIQUE : L'HABITAT


Le studio participe l'orientation Habitat-Housing de l'EPFL.

L'habitat constitue la majeure partie de la matière urbaine.

C'est pourquoi il est un enjeu décisif dans la construction des villes de demain.

Le studio explore  l'habitat comme point de départ d'une vie intimement collective et solidaire, et explore les territoires a partir de leur dimension domestique.

 

 

L'HABITAT DE DEMAIN

 

Travailler sur l'habitat c'est trouver les formes pour rendre possible un monde de demain plus juste d'un point de vue social, spatial, dans une economie des ressources et dans une écologie des rapports humains. Faire évoluer l'habitat, c'est faire évoluer la ville et le logement à  la fois, et le studio explore ce processus.

 

 

ESPACES ET USAGES

 

Le studio voit l'habitat à la rencontre de dimensions sociales au liées aux modes de vie et aux usages - et de dimensions proprement liées à la discipline architecturale  liées à la composition de plan, et aux qualités spatiales, constructives, et matérielles.

 

 

TERRITOIRES INTIMES

 

Le studio situe l'habitat dans un spectre plus vaste que celui du logement.

L'habitat est plutot envisagé comme un espace et des usages tendus entre la petite et la grande échelle : entre le mobilier et le territoire, l'échelle domestique et l'échelle urbaine, le corps et la ville, le temps court des gestes quotidiens et le temps long des vies qui s'y succèdent.

L'habitat est aussi le lieu où s'entremèlent des instants ordinaires et extraordinaires, des aspects fonctionnels et poétiques, des habitudes et des surprises.

Il est à  la fois rationnel et poétique, concret et abstrait, immanent et ontologique, fondé sur notre capacité à se projeter - à réver demain - et à être fondés par notre mémoire -notre histoire passée.

En bref, l'habitat établit avant tout des rapports, des articulations, et met en perspective des opposés, des notions à priori contradictoires ou habituellement dissociées.

L'habitat est le lieu du lien.

 

 

UN PRÉTEXTE : LA CUISINE


CUISINES ET ALIMENTATION

 

Cette année prend le prétexte de la cuisine comme point de départ des deux semestres.

Tout comme l'architecture, la cuisine est à la fois un espace (une pièce), un usage (le repas), un temps (un rituel), mais aussi un besoin vital (ou l'on pourvoit à la subsistance) et un fait culturel (la gastronomie, une discipline vernaculaire et exploratoire -locale et globale- entre cuisine traditionnelle et nouvelle cuisine).

 

C'est aussi:

- la raison première de l'habitat sédentarisé (Abel et Caïn)

- un lien au territoire (élevage et agriculture)

- un lieu par lequel le règne animal et le règne végétal entrent dans le logement

- un lieu de stockage

- un lieu d'assemblage, de transformation et de disparition de la matiÚre

- un lieu l'on apprète les aliments avant de les détruire.

- un espace historiquement genré

- un lieu de plaisir (faire bonne chère)

- un lieu de convivialité (les copains : ceux avec qui l'on partage le pain)

- un lieu de santé (manger équilibré)

- un lieu technique (arrivée d'eau, cuisson des aliments, ventilation etc)

 

Pour toutes ces raisons, la cuisine nous intéresse en ce qu'elle interroge l'essence même de l'architecture et plus particulièrement celle de l'habitat.

Le studio spécule sur la faculté de la cuisine à stimuler la manière dont on peut habiter le monde aujourd'hui de manière plus vertueuse à toutes les échelles.

 

 

UNE MÉTHODE : 2 SEMESTRES - 2 INVESTIGATIONS

LA MAISON COMME UNE VILLE / LA VILLE COMME UNE MAISON

 

Nous vous proposons d'explorer deux scénarios où les distinctions entre intérieur et extérieur, petite dimension et grande dimension habituellement d'évolues d'un côté au logement, de l'autre à  la ville seraient recomposées différemment. Il s'agirait ici d'une même chose : l'habitat.

Dans cet esprit, on vivrait la ville comme une maison et la maison comme une ville.

 

 

LA MAISON COMME UNE VILLE

UNE MAISONNÉE POUR 100 PERSONNES

ORGANISÉE AUTOUR DU REPAS

SEMESTRE: Automne 2023

VOYAGE: Rotterdam & Amsterdam

 

Le semestre d'automne explore les qualités collectives, partagées et mutualisées de l'habitat, c'est-à-dire le caractère intrinsèquement urbain de l'espace domestique.

 

Suite à une analyse de multiples références de cuisines, il s'agira de concevoir par groupe de trois une maisonnée pour 100 personnes dont les liens tissés entre habitants s'articulent autour du programme de la (ou des) cuisine(s) et de la manière dont les ressources énergetiques et climatiques sont collectivement gérées et partagées.

 

Le projet est un projet non-situé, manifeste.

 

5 themes ponctueront la conception et feront l'objet de représentations spécifiques:

 

Cuisine

Espace de convivialité, espace technique, espace du réconfort et de l'alimentation, espace de la transformation et de la fabrication, espace de l'énergie, espace de plaisir, lieu par lequel le règne animal et le règne vegetal (les vivres) entrent dans le logement, espace autrefois reservé aux femmes: la cuisine est le miroir de nos sociétés.

 

Partage

Si le mot partage désigne à la fois ce qui sépare et ce qui rassemble, le projet d'habitat répond à cette nécessité ambivalente constitutive d'une société. Chaque etudiant-e-x définit spatialement les modalités de voisinage et définit le commun des habitants.

 

Maisonnée

La maisonnee propose un partage de l'espace permettant d'y être seul ou ensemble librement. Il s'agit d'imaginer une architecture-prototype, d'explorer la maniere dont les typologies peuvent être déstandardisees et/ou renouvelées à l'aune de nouvelles pratiques et spatialités, nouvelles mises en rapports, ici à travers de la ou les cuisine(s). L'exercice a un caractère exploratoire et interroge le caractère possiblement urbain de l'espace domestique, pour imaginer d'autres formes d'habitat possibles, qui puissent s'adapter aux modes de vie et aux enjeux contemporains.

 

Motifs

Entrelacant des espaces intimes et des espaces communs, l'exercice donnera lieu au dessin d'un grand motif, faisant l'objet d'une recherche de composition abstraite.

 

Climat

Une écologie des rapports humains s'établit non seulement par une mise en partage des espaces mais également par une mutualisation et une mise en circuit des ressources matérielles, climatiques et énergetiques. L'habitat doit offrir aux habitant-e-x-s la possibilité d'un controle des ressources et de la saisonnalitée du climat. Les 4 éléments (eau, terre, feu et air) composent ensemble les différents climats, differentes techniques culinaires et sont prétextes a l'élaboration de stratégies énergetiques informant l'architecture de la maisonnée.

 

Mots-clés

Architecture, Habitat, Logement, Communs, Saisonnalité, Climat, Energie, Cuisine, Domesticité, Quotidien, Corps, Prototype, Protocole.

Compétences requises

Cours prérequis obligatoires

NON

Concepts importants à maîtriser

  • Interprétations

  • Motifs

  • Partage

  • Evolutivité

  • Interfaces

  • Convivialité

  • Bien-commun

  • Valeur d'usage

  • Intimité

Acquis de formation

A la fin de ce cours l'étudiant doit être capable de:

  • Relier la question des usages et la question de l'espace.
  • Etablir des liens entre des échelles contrastées.
  • Manipuler avec dextérité des combinaisons de plans et de motifs.
  • Formuler clairement ses propres positions.

Compétences transversales

  • Faire preuve d'esprit critique
  • Utiliser une méthodologie de travail appropriée, organiser un/son travail.
  • Communiquer efficacement et être compris y compris par des personnes de languages et cultures différentes.
  • Recueillir des données.

Méthode d'enseignement

Voyage d'étude à Rotterdam et Amsterdam

L'enseignement du studio est à la fois vertical et horizontal. Les conférences du lundi matin visent à apporter des connaissances théoriques tandis que les critiques à la table prendront la forme de véritables discussions collectives entre les différents membres du studio: étudiant.e.x.s comme membres de l'équipe pédagogique.

Travail attendu

Le semestre commence par 2 exercices: l'analyse et le redessin individuel d'une cuisine de référence. Suite à cela, les trinomes devront élaborer une maisonnée pour 100 personnes, articulée autour de la question de la cuisine et du climat.

Méthode d'évaluation

L'évaluation du studio s'effectue pour moitié pendant le semestre, lors des critiques à la table. Les remarques des jurys lors des critiques intermédiaires et finales apporteront un regard neuf sur le travail produit. L'étudiant-e-x sera alors évalué-e-x sur sa capacité à rebondir aux remarques éventuelles, à ouvrir la discussion.

Contrôle continu, 50%. Critique finale, 50%.

 

 

Encadrement

Office hours Oui
Assistants Oui
Forum électronique Non
Autres

Ressources

Service de cours virtuels (VDI)

Non

Bibliographie

Chaque étudiant-e-x recevra un livret de cours, contenant une bibliographie complète, des images de référence et un reader.

Sites web

In the programs

  • Semester: Fall
  • Exam form: During the semester (winter session)
  • Subject examined: Studio MA1 (Delhay)
  • Lecture: 2 Hour(s) per week x 14 weeks
  • Project: 4 Hour(s) per week x 14 weeks
  • Type: mandatory
  • Semester: Fall
  • Exam form: During the semester (winter session)
  • Subject examined: Studio MA1 (Delhay)
  • Lecture: 2 Hour(s) per week x 14 weeks
  • Project: 4 Hour(s) per week x 14 weeks
  • Type: mandatory
  • Semester: Fall
  • Exam form: During the semester (winter session)
  • Subject examined: Studio MA1 (Delhay)
  • Lecture: 2 Hour(s) per week x 14 weeks
  • Project: 4 Hour(s) per week x 14 weeks
  • Type: optional

Reference week

Related courses

Results from graphsearch.epfl.ch.