Coursebooks

Studio BA4 (Verschuere)

AR-202(o)

Lecturer(s) :

Verschuere Adrien

Language:

Français

English

Retrait

Il n'est pas autorisé de se retirer de cette matière après le délai d'inscription.

Remarque

Inscription faite par la section

Résumé

Aux prémices de l'Anthropocene, les concepts de 'Nature et Culture' sont revisités par un nombre de penseurs contemporains. Le studio prendra ce changement de paradigme comme une opportunité pour adresser des nouvelles narratives et relations entre humain et non humain.

Contenu

 

 

ELEMENTS OF CLIMATE


« The Gaia hypothesis implies that the stable state of our planet includes man as part of, or partner in, a very democratic entity » 1

 

La prise de conscience de l'activité humaine comme l'€™une des forces principales de transformations du système terre a mis récemment fin à l'€™Holocène introduisant une nouvelle ére géologique : l'Anthropocène.

 

Aux prémices de cette nouvelle période et face à une conscience accélérée du monde en tant que phénomène globalisé, les concepts de « nature » et de « culture » se voient aujourd'€™hui sérieusement revisités par nombre d'acteurs contemporains. Ce changement en cours de paradigme constitue autant de questions que d'opportunités pour notre discipline.

 

« Technic is not a technical issue » 2

 

Face au repositionnement implicite de l'€™Anthropos, en miroir de l'inexorable accélération technologique, l'architecture considérée sous le prisme de ses éléments (climatiques) premiers, plutôt que sur la permanence des formes, pourra-t-elle engager d'autres types de relation avec notre environnement bâti et non-bâti ? Pourra-t-elle prétendre au caractère résolument hybride, assumant son potentiel en tant qu'« agent » capable de réunir humains et non-humains, sujets et objets? Pourra-telle répondre à ces nouvelles écologies -conjonction de techniques et d'€™espaces- répondant tout autant au confort des habitats qu'à la valeur signifiante des dispositifs habités ?

 

« Créer n'est pas déformer ou inventer des personnes et des choses. C'est nouer entre des personnes et des choses qui existent et telles qu'elles existent, des rapports nouveaux » 3

 

Transversale et généraliste par essence, située à l'€™interface entre les savoirs, l'architecture s'entend nécessairement en tant qu'art de la composition. Sa fonction essentielle repose sur sa capacité à construire des « proportions » entre des choses et des personnes.

 

Une architecture dont l'€™invention se fonde sur le rapprochement et l'€™interprétation de connaissances bien plus que sur la conception de formes nouvelles.

 

« Le monde réel n'est pas celui que l'on croit » 4

 

Située à cheval entre réalité et fiction, incapable de réaliser l'ensemble du processus de transformation du réel par elle-même, l'architecture est fondamentalement dépendante des représentations qu'elle produit. Utilisant la géométrie comme outil principal, l'architecture, au même titre que d'autres disciplines, s'envisage en tant que « science de la représentation »; en tant que lieu de l'€™imaginaire, redistribution du sensible, et, parfois, élément constitutif de notre mémoire collective.

 

1 James Lovelock, Gaia: A New Look at Life on Earth. 1979.

2 Martin Heidegger. Essais et Conférence. La Question de la technique. 1953.

3 Robert Bresson, Notes sur le cinématographe. 1975.

4 Michel Serres, l'€™Art des ponts. 2013

 

Semestre d'automne


Le premier semestre s'€™intéressera à l'€™étude des éléments primitifs et fondamentaux constituant l'architecture sous le prisme de leurs capacités énergétiques et de leurs performances climatiques. Organisées en une suite d'exercices, ces études permettront de comprendre et de construire progressivement un langage architectural par le biais de ses représentations principales: dessins, maquettes et images.

 

La recherche de l'atelier s'organisera en plusieurs temps au fil des différents exercices. Dans un premier temps, une partie « descriptive », liée à une analyse anatomique de l'€™architecture. Dans un second temps, une partie « opérative », visant à l'interprétation des éléments préalablement étudiés au regard de leur vertu climatique.

 

Le travail se déroulera par groupe de 3 ou 4 personnes. Il sera présenté sous la forme d'affichage collectif chaque semaine et sera ponctué par une critique intermédiaire à la 7ème semaine et une critique finale à la 14ème semaine.

 

Semestre de printemps


Le travail du second semestre sera fondé sur les connaissances et la grammaire de projet élaborée lors du premier semestre. Ce répertoire sera approfondi selon les contingences liées à un site et un programme. Le projet se constituera essentiellement par rapprochement de situations données. Les outils convoqués seront similaires à ceux utilisés lors du premier semestre.

 

Le travail se déroulera en binôme. Il sera présenté sous la forme d'affichage collectif toutes les 2 semaines et sera ponctué par une critique intermédiaire à la 7ème semaine et une critique finale à la 14ème semaine.

 

Objectifs


L'évaluation des travaux portera sur l'€™engagement et la qualité prospective des propositions ainsi que sur la réflexion critique qui les accompagnent. Une attention particulière sera portée sur la représentation et l'€™expérimentation de ses outils tout au long de l'année.

 

 

 

Mots-clés

Anthropocène, globalisation, nature-culture, accélération, technologie, dispositif, environment, technique, espace, art, composition, science

 

Acquis de formation

A la fin de ce cours l'étudiant doit être capable de:

Méthode d'évaluation

- Contrôle continu et jury final (participation, présentation, représentation, projet).

Encadrement

Assistants Oui

In the programs

Reference week

 MoTuWeThFr
8-9     
9-10     
10-11     
11-12     
12-13     
13-14     
14-15     
15-16     
16-17     
17-18     
18-19     
19-20     
20-21     
21-22     
Under construction
 
      Lecture
      Exercise, TP
      Project, other

legend

  • Autumn semester
  • Winter sessions
  • Spring semester
  • Summer sessions
  • Lecture in French
  • Lecture in English
  • Lecture in German