Fiches de cours 2017-2018

PDF
 

Attention, ce contenu correspond à la fiche de cours de l'année passée


Théorie et critique du projet MA2 (Lamunière)

AR-402(i)

Enseignant(s) :

Lamunière Inès

Langue:

Français

Retrait

Il n'est pas autorisé de se retirer de cette matière après le délai d'inscription.

Remarque

Inscription faite par la section

Résumé

Nouvelle urbanité, hypermobilité, mixité d'activités et densité provoquent nos modes de vie. Dans le contexte de grandes métropoles du XXIe siècle, gares et interfaces de transport sont inductrices de projets innovants aux caractéristiques locales et globales. Exploration 2016-17 : New York.

Contenu

New York est une ville en perpétuel chantier sur Manhattan et jusqu'aux fins fonds des grands quartiers de l'agglomération métropolitaine : Brooklyn, Queens, Bronx et Newark. Après la grande crise financière des années 1970-2000 et les plaies du World Trade Center 2001, la ville ne se contente pas de reconstruire ou d'ajouter de nouvelles tours signées de «starchitectes» sur sa grille urbaine. Elle développe des projets à l'échelle de son environnement territorial et paysagé qui redéfinissent de manière pertinente les liens entre espace public, mobilité et densité. Les désormais célèbres projets du début du XXIème sont maintenant réalité : High Line, rives de l'Hudson, Brooklyn Peers, et demain les East River Projects, autant d'espaces  publics hérités de friches ferroviaires ou industrialo-portuaires qui accueillent désormais les grands espaces de récréation et de promenade.

Sur la période 2010-2020, la East River devient un pôle attractif et de développement majeur à New York.

Le long de ses rives, tel un collier de perle, se mettent en place une série de projets qui transforment son paysage industriel et proposent aux habitants des quartiers adjacents un nouveau rapport à l'eau. Le climat changeant de l'East River est un élément fondamental dans le développement des projets, notamment sur deux aspects : l'évolution saisonnière du paysage et la gestion des inondations dues à la fréquence en augmentation des ouragans.

 

Le projet East River Skyway  relie l'ensemble de ces interventions et cherche à désengorger les transports publics entre les quartiers de Brooklyn et de Manhattan, par une solution innovante, le transport par câble. Le LAMU perçoit dans cette nouvelle infrastructure, l'opportunité de créer des nœuds de densité urbaine autour des gares de télécabines et propose l'ajout de programmes annexes jouant un rôle de condensateur social.

Le Master Plan s'articule donc le long d'une nouvelle ligne de télécabines parallèle au Williamsburg Bridge et se compose de quatre stations intermédiaires. Ces stations ont pour but de relier les quartiers des rives de la East River, actuellement isolés, aux quartiers situés à l'intérieur des terres.

 Pendant les deux semestres de l'année 2015-16, les étudiants ont proposé des projets de hubs pour le quartier de Brooklyn.

Au semestre d'automne, un hub et un programme complexe sur une friche industrielle. Au semestre de printemps, un hub et un grand espace public.

 Cette année 2016-17, les étudiants franchissent la East River avec leur projet et proposent des hubs sur Manhattan.

Pour le semestre d'automne, un hub s'implantera sur le East River Park et sera complété d'un programme d'équipements sportifs. Pour le semestre d'été, un hub prendra place dans un block de la grille de Manhattan.

 

Acquis de formation

A la fin de ce cours l'étudiant doit être capable de:

Méthode d'évaluation

Chaque étudiant doit répondre, au travers de son projet, à cinq critères d'évaluation. 

Les critères sont :

1/ Le projet doit répondre à une complexité programmatique d'un point de vue fonctionnel et organisationnel.

2/ Le projet doit répondre de manière engagée à la méthode de projet proposée.

3/ Le projet doit établir des relations cohérentes avec son contexte au sens large (voisinage, quartier, ville, climat, etc.).

4/ l'étudiant doit démontrer au travers de son projet sa maîtrise des instruments de l'architecture ( structure, construction, métrique, etc.).

5/ L'étudiant doit démontrer au travers de son projet sa maîtrise des instruments graphiques propres à la représentation de l'architecture.

Chaque critique intermédiaire donne lieu à une évaluation sous forme de notation de 1 à 6. La moyenne de toutes les notes intermédiaires participera à hauteur de 20% à la note finale.

L'évaluation lors de la critique finale sous forme de notation de 1 à 6 est donnée par le jury.

La note finale sera étalbie selon le critères et les pourcentages suivants:

20% Moyenne des notes mises à chacune des critiques intermédaires.

80% Note de la critique finale en présence d'experts extérieurs

La note finale sera la pondération des différentes notes du semestre.

Encadrement

Office hours Oui
Assistants Oui

Ressources

Sites web

Dans les plans d'études

    • Semestre
       Printemps
    • Forme de l'examen
       Pendant le semestre
    • Crédits
      13
    • Matière examinée
      Théorie et critique du projet MA2 (Lamunière)
    • Cours
      2 Heure(s) hebdo x 14 semaines
    • Projet
      4 Heure(s) hebdo x 14 semaines
  • Echange AR, 2017-2018, Semestre printemps
    • Semestre
       Printemps
    • Forme de l'examen
       Pendant le semestre
    • Crédits
      13
    • Matière examinée
      Théorie et critique du projet MA2 (Lamunière)
    • Cours
      2 Heure(s) hebdo x 14 semaines
    • Projet
      4 Heure(s) hebdo x 14 semaines

Semaine de référence

 LuMaMeJeVe
8-9     
9-10     
10-11     
11-12     
12-13     
13-14     
14-15     
15-16     
16-17     
17-18     
18-19     
19-20     
20-21     
21-22     
En construction
 
      Cours
      Exercice, TP
      Projet, autre

légende

  • Semestre d'automne
  • Session d'hiver
  • Semestre de printemps
  • Session d'été
  • Cours en français
  • Cours en anglais
  • Cours en allemand