Fiches de cours 2017-2018

PDF
 

Théorie et critique du projet MA1 (Lamunière)

AR-401(i)

Enseignant(s) :

Lamunière Inès

Langue:

Français

Retrait

Il n'est pas autorisé de se retirer de cette matière après le délai d'inscription.

Remarque

Inscription faite par la section

Résumé

Nouvelle urbanité, hypermobilité, mixité d'activités et densité provoquent nos modes de vie. Dans le contexte de grandes métropoles du XXIe siècle, gares et interfaces de transport sont inductrices de projets innovants aux caractéristiques locales et globales. Exploration 2017-18: Geneva Skyway.

Contenu

« Urbanculture » est une méthode. Le projet confronte pensée rationnelle et notions de confort et d'atmosphère à partir d'une idée de « pré-image » comme expression de l'articulation entre la construction d'une image et l'image de sa construction. Il suggère que l'un des grands enjeux, pour l'architecte de demain, sera de s'inspirer du climat au sens propre et au sens figuré afin de proposer son projet comme possible solution, à la rencontre entre contextualité et généralité dans un urbain en mouvement.

« Urbanculture » est un appel à renouveler un projet d'architecture spécifique à une nouvelle urbanité et à ses conséquences programmatiques. L'hypermobilité provoque nos modes de vie. Urbain et urbanité sont en mouvement. Gares et interfaces de transport sont inductrices d'un projet aux caractéristiques locales et globales. Ce semestre, le LAMU propose d'explorer un grand projet pour la métropole genevoise.

Genève est une ville qui depuis un certain nombre d'années connait de profondes mutations.

Le Grand Genève est un bassin transfrontalier en plein essor qui compte près d'un million d'habitants pour qui le déplacement, le logement, le loisir et la consommation dépassent les logiques frontalières. Plusieurs grand-projets de mobilité ont été entrepris notamment le projet du CEVA qui sur une longueur de 16 kilomètres connecte les réseaux CFF suisses et SNCF français. En parallèle, la République et Canton de Genève ont entamé une série de projets ayant pour but d'offrir des logements aux habitants de la région. De nouveaux quartiers sont planifiés, offrant une mixité d'activités avec la volonté de construire des espaces publics de qualité et protéger les espaces de nature de l'agglomération.

Sur le plan international, depuis plus de 150 ans, Genève s'est positionnée comme un pôle de gouvernance mondiale. Avec New York, elle est le principal centre de la diplomatie multilatérale et le plus actif au monde avec plus de 2400 séances annuelles réunissant environ 200'000 délégués venant des cinq continents. Quelques 3000 personnalités, chefs d'Etat ou de gouvernement, ministres et autres dignitaires, s'y rendent chaque année. Elle accueille actuellement 34 organisations internationales, 350 organisations non-gouvernementales et plus de 217 représentations diplomatiques.

Située à l'Ouest de la Suisse au bord du lac Léman et au pied du massif du Mont-Blanc, Genève est un pôle touristique pour la Suisse et pour la région.  Avec son aéroport et de par sa position dans la politique et l'économie mondiale, Genève accueille un nombre important de visiteurs et de touristes. Toutefois, ces touristes « d'affaire » ne s'aventurent que très peu dans les multiples institutions culturelles ou les sites de loisir de l'agglomération Genevoise.  

Ainsi trois axes importants caractérisent et définissent la ville : l'international, le régional et le touristique.

Le projet Geneva Skyway aura pour vocation de relier et d'intensifier ces trois axes par une solution innovante : le transport par câble.

 Le Master Plan s'articule le long d'une nouvelle ligne de télécabines. Cette dernière se compose de plusieurs stations intermédiaires créant ainsi un lien entre les points symboliques qui incarnent les différentes échelles de la ville.  Elle dessine une nouvelle identité de Genève tant d'un point de vue international, régional, urbain et paysager.

Le LAMU perçoit dans cette nouvelle infrastructure, l'opportunité de créer des nœuds de densité urbaine autour des gares de télécabines et propose l'ajout de programmes annexes jouant un rôle de condensateur social.

 

Mots-clés

Infrastructure de mobilité et développement urbain, mixité d'activités, densité qualitative et architecture atmosphérique.

Compétences requises

Cours prérequis obligatoires

BA en architecture.

Acquis de formation

A la fin de ce cours l'étudiant doit être capable de:

Méthode d'enseignement

Cours. Séminaires. Conférences. Voyage exploratoire.

Méthode d'évaluation

Chaque étudiant doit répondre, au travers de son projet, à cinq critères d'évaluation. 

Les critères sont :

1/ Le projet doit répondre à une complexité programmatique d'un point de vue fonctionnel et organisationnel.

2/ Le projet doit répondre de manière engagée à la méthode de projet proposée.

3/ Le projet doit établir des relations cohérentes avec son contexte au sens large (voisinage, quartier, ville, climat, etc.).

4/ l'étudiant doit démontrer au travers de son projet sa maîtrise des instruments de l'architecture ( structure, construction, métrique, etc.).

5/ L'étudiant doit démontrer au travers de son projet sa maîtrise des instruments graphiques propres à la représentation de l'architecture.

Chaque critique intermédiaire donne lieu à une évaluation sous forme de notation de 1 à 6. La moyenne de toutes les notes intermédiaires participera à hauteur de 20% à la note finale.

L'évaluation lors de la critique finale sous forme de notation de 1 à 6 est donnée par le jury.

La note finale sera étalbie selon le critères et les pourcentages suivants:

20% Moyenne des notes mises à chacune des critiques intermédaires.

80% Note de la critique finale en présence d'experts extérieurs

La note finale sera la pondération des différentes notes du semestre.

Encadrement

Office hours Oui
Assistants Oui

Ressources

Bibliographie

Lamunière Inès et al., Objets risqués. Le Pari des infrastructures intégratives. Presses polytechniques et universitaires romandes, Lausanne, 2015.

Kockelkorn Anne, Stalder Laurent. Devanthéry - Lamunière : images d'architecture - Deux entretiens. Infolio, Gollion, 2011.

Lamunière Inès, Oliveira Castro Roberto, Jaccaud Jean-Paul, Natural and Urban, Green and Grey. Studies on specificities of contemporary urban architecture, Cambridge, Lausanne: GSD Harvard & EPFL, 2009.

Lamunière Inès, Habiter la menace, Lausanne : PPUR, 2006. Lamunière Inès, Fo(u)r Cities, Lausanne : PPUR, 2005. Suite jointe aux documents de cours.

Ressources en bibliothèque
Polycopiés

Une documentation écrite décrivant le projet sera distribuée à chaque étudiant. Elle donnera les bases nécessaires à la compréhension du site et du thème proposé par l'atelier.

Sites web

Dans les plans d'études

    • Semestre
       Automne
    • Forme de l'examen
       Pendant le semestre
    • Crédits
      13
    • Matière examinée
      Théorie et critique du projet MA1 (Lamunière)
    • Cours
      2 Heure(s) hebdo x 14 semaines
    • Projet
      4 Heure(s) hebdo x 14 semaines
    • Semestre
       Automne
    • Forme de l'examen
       Pendant le semestre
    • Crédits
      13
    • Matière examinée
      Théorie et critique du projet MA1 (Lamunière)
    • Cours
      2 Heure(s) hebdo x 14 semaines
    • Projet
      4 Heure(s) hebdo x 14 semaines
  • Echange AR, 2017-2018, Semestre automne
    • Semestre
       Automne
    • Forme de l'examen
       Pendant le semestre
    • Crédits
      13
    • Matière examinée
      Théorie et critique du projet MA1 (Lamunière)
    • Cours
      2 Heure(s) hebdo x 14 semaines
    • Projet
      4 Heure(s) hebdo x 14 semaines

Semaine de référence

 LuMaMeJeVe
8-9   
9-10   
10-11   
11-12   
12-13     
13-14     
14-15   
15-16   
16-17   
17-18   
18-19     
19-20     
20-21     
21-22     
 
      Cours
      Exercice, TP
      Projet, autre

légende

  • Semestre d'automne
  • Session d'hiver
  • Semestre de printemps
  • Session d'été
  • Cours en français
  • Cours en anglais
  • Cours en allemand