Fiches de cours 2017-2018

PDF
 

Design et politique

AR-641

Lecturer(s) :

Midal Alexandra

Language:

Français

Fréquence

Tous les ans

Remarque

the course will be given in October 2017

Résumé

Le but du cours consiste à explorer les enjeux et les tensions du design dans une perspective politique.

Contenu

Le but du cours consiste à explorer les enjeux et les tensions du design dans une perspective politique. Historique et théorique, le séminaire vise à montrer comment les formes, et notamment les objets du quotidien, au-delà de la fonctionnalité promise, portent des contenus qui relèvent de l'idéologie, de l'engagement et de la contestation. Il s'agira aussi de s'interroger sur la portée contemporaine de la dimension critique du design, ses résonances et son rôle aujourd'hui.

Le design doit « reconsidérer son rôle dans le cauchemar qu'il a lui même contribué à créer. »

Quels liens unissent la politique au design ? Comment penser une relation entre ces deux termes apparemment étrangers ? Avec l'effondrement des utopies, avec l'effritement des valeurs de la révolution de mai 1968 et avec l'avènement de l'idée selon laquelle rien ne peut être objecté aux principes de réalité, ce séminaire invite à mesurer l'importance et le pouvoir du design quand il est mis au service de la contestation.

Ce séminaire s'arrête sur trois moments décisifs de l'histoire du design dans une perspective politique. Nous examinerons l'impact autant culturel qu'économique des idéaux technicistes et de leur association au libéralisme, et en contre-partie, nous lancerons l'hypothèse d'un design et d'un designer irréductiblement engagés.

Repenser le design soulève la question du rôle de la technique et de ses consequences ainsi que des relations entre l'économie et l'esthétique. Le politique constitue le fil rouge de ce séminaire et est synonyme d'engagement, de contestation, de contre-proposition et d'utopies. Le cours débute par l'origine anti-libérale du design au 19ème siècle, et s'achève au tournant des années 1960/70 avec l'examen des tentatives d'échapper au mainstream de la standardisation.

Si on a souvent simplifié le design à un phénomène de mode, ou à un sous-département de l'art ou de l'architecture ; si on l'a aussi envisagé comme le reflet des tendances de son temps ou comme l'indice de l'évolution de la société, l'ambition de ce séminaire consiste à déterminer quels principes fondamentaux ont été énoncés par le design et quels débats d'idées il a généré.

Brouillé par l'art, grignoté par les lois du marché ou neutralisé par les sciences, le design a-t-il concourru à produire un cauchemar et aujourd'hui a-t-il renoncé à mener l'engagement politique initial et à formuler des contestations valides?

Chaque séance est thématique :

De John Ruskin aux fablab

Antidesign vs. Controdesign

Dream team et Politique fiction

Les thèmes abordés sont les suivants:

Travail attendu

Exercice

Méthode d'évaluation

L'évaluation du cours consiste en un débat entre étudiant-e-s autour d'une notion abordée dans le cours et la production d'un essai de 15000 signes sur un thème étudié dans le cadre du séminaire. Chaque séance est organisée autour d'une temporalité historique, et une thèse y est discutée. Une bibliographie des textes principaux à partir desquels la séance est construite sert à la discussion dirigée.

In the programs

  • Architecture and Sciences of the City (edoc), 2017-2018
    • Semester
    • Exam form
      Multiple
    • Credits
      2
    • Subject examined
      Design et politique
    • Lecture
      14 Hour(s)
    • Practical work
      32 Hour(s)

Reference week

Lecture
Exercise, TP
Project, other

legend

  • Autumn semester
  • Winter sessions
  • Spring semester
  • Summer sessions
  • Lecture in French
  • Lecture in English
  • Lecture in German